Ce sont près de 125 paires de chaussures que l’actrice vend au profit de l’association « Les Restos du Coeur ». Une vente online organisée par Artcurial du 7 au 14 septembre prochain.

L’amour des chaussures !

« Je suis folle de chaussures ! J’admire les gens
qui savent faire vivre les objets. J’aime les chaussures
plates, ballerines Chanel en beige ou en couleurs vives et
les talons…
» C. Deneuve (Madame Figaro 1989)

Christian Louboutin, paire d’escarpins en cuir noir rehaussés d’ailes. Estimation, 80/100 €

Inutile de préciser qu’elles sont magnifiques : de Louboutin, Yves Saint-Laurent, Louis Vuitton à Balenciaga, Manolo Blahnik, Prada (une vingtaine de paires), Fabrizio Viti, Roger Vivier… En satin, cuir verni, daim, bouts ouverts ou pointus, petits ou hauts talons, classiques ou originales, des chaussures qui font rêver (qui me font rêver…). Toutes estimées entre 30 et 150 € et, attention, uniquement pour les pointures qui vont du 37 à 39,5 ! Catherine Deneuve les a portées à Cannes (notamment des sandales en daim rouge Prada portées en 2013 pour la projection du film « les Salauds et estimées entre 70 et 90 €), lorsqu’elle assistait aux défilés… Ou encore dans Belle de Jour, le film de Luis Bunuel dans lequel elle était habillée par Yves Saint-Laurent et chaussées, des escarpins vernis à boucles, par Roger Vivier… Ces escarpins baptisés ensuite « Belle Vivier ».
La vente se clôturera comme on finit un look : avec un
cabas Jil Sander en cuir noir (estimation 150/250 €),
un porte-monnaie Saint-Laurent et un étui à cigarettes
Roger Vivier à glisser dedans.

Une session qui se compose notamment de près de
vingt-cinq lots signés Yves Saint-Laurent, telle que cette
superbe paire d’escarpins Opyum en cuir verni noir dont
les talons structurés reprennent les fameuses initiales entrelacées de la Maison (estimation, 100/120 €).

Roger Vivier, le Fragonard de la chaussure

Vivier a étudié la sculpture à l’École des beaux-arts à Paris. Aux Folies Bergères qu’il fréquente, il rencontre la chanteuse française Mistinguett et l’actrice Joséphine Baker et réalise ses premiers souliers sur mesure pour elles. Il considère ses chaussures, souvent extravagantes, comme des sculptures. En 1937, il fait des semelles compensées pour Marlène Dietrich. En 1954, en inventant le talon aiguille hissé à 8 cm de hauteur, même si les talons hauts existaient déjà depuis fort longtemps, il séduit les stars et les plus belles femmes du monde par son audace. Marlène Dietrich, Brigitte Bardot, Jackie Kennedy, Liz Taylor… Les couturiers Christian Dior, Yves Saint Laurent ou Emmanuel Ungaro ont succombé au charme de ses créations. Bruno Frisoni, directeur artistique depuis 2002, a fait de la boucle la signature de la Maison. Aujourd’hui, c’est l’homme d’affaires italien Diego della Valle qui a relancé la marque.

INFORMATIONS PRATIQUES
Exposition publique : Du 7 au 13 septembre
Vente aux enchères : Du mardi 7 au mardi 14 septembre,
vente online only

Patrice Douret, le président de l’association, est ravi : « Les Restos du Cœur remercient chaleureusement Catherine Deneuve de soutenir notre association et ses missions sociales, toujours plus nombreuses et essentielles en cette période difficile pour tant de personnes. »

« Le talon aiguille, un talon qui « dessine la silhouette en un instant »

À propos d’Artcurial
Fondée en 2002, Artcurial, maison de ventes aux enchères pluridisciplinaire basée à Paris, conforte en 2020 sa place de premier plan sur le marché de l’art international. Avec 3 lieux de ventes à Paris, Monaco et Marrakech, elle couvre l’ensemble du champ des grandes spécialités : des Beaux-Arts aux Arts Décoratifs, Automobiles de collection, Joaillerie, Horlogerie de collection, Vins fins et
Spiritueux… Résolument tournée vers l’international, Artcurial affirme son réseau à l’étranger avec des bureaux de représentation à Bruxelles, Milan, Monte-Carlo, Munich et Vienne.

Publié par presscard49096

"Le libre arbitre, c'est le pouvoir de se déterminer soi-même sans être déterminée par rien"

4 réponses sur « Culture/Mode/Vente : RDV Catherine Deneuve pour les Restos Du Cœur »

  1. Pour moi, perso, je préfère les Doc Martens… Mais pour vous, chère 49096, chacun des escarpins ici photographiés devrait vous aller à ravir… Il vous faut peut-être enchérir… Et en plus, c’est pour la bonne cause !

    J’aime

    1. Ah les clichés ! Mais non cher Capicorsu, je ne suis pas ou plus escarpins mais Superstar d’Adidas… Désolée… J’ai publié ce papier d’une part parce que les bénéfices vont à une cause et d’autre part, pour le travail de ces artisans du cuir, ces créateurs comme celui qui a inventé le talon aiguille et pour l’histoire des talons. Savez-vous que Catherine de Médicis et Louis XIV, (pardon, 14 doit on écrire aujourd’hui), se faisaient faire des chaussures à talons ? Mais pas aiguille…

      J’aime

  2. Bonjour Patricia, merci pour votre très bel article sur mon travail aux Jardins de Chaumont. Je réalise une nouvelle intervention à Paris cette fois pour la Paris Design Week. Inauguration le 9 septembre, envoyez moi votre adresse mail pour que je puisse vous envoyer l’invitation. Cordialement, Alexistricoire@gmail.com 0686672598

    J’aime

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :